ENG

Nouvelles

Medexus Pharmaceuticals annonce une augmentation de 512% de son chiffre d’affaires, qui passe à 14,4 millions de dollars pour le troisième trimestre de l’exercice 2019

La société génère un BAIIA ajusté de 2,2 millions de dollars

MONTREAL, le 25 février 2019 – Medexus Pharmaceuticals Inc. (anciennement Pediapharm Inc.) (la « Société » ou « Medexus ») (TSXV : MDP, OTCQB : PDDPF) a communiqué aujourd’hui une mise à jour d’affaires et a annoncé ses résultats opérationnels et financiers pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre 2018. Tous les montants sont en dollars canadiens.

Faits saillants financiers du troisième trimestre de l’exercice 2019 :

  • Les revenus ont augmenté de 512 % pour atteindre 14,4 millions de dollars, comparativement à 2,4 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2018.
  • La marge brute a augmenté de 657 % pour atteindre 8,9 millions de dollars, comparativement à 1,2 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2018.
  • La marge brute a augmenté à 62,1 % comparativement à 50,0 % pour la même période l’an dernier.
  • Le BAIIA ajusté a augmenté à 2,2 M$, comparativement à (582 381) pour le troisième trimestre de 2018.
  • La Société a terminé le trimestre avec une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 28,9 M$ au 31 décembre 2018.
  • L’excédent en fonds de roulement au 31 décembre 2018 a augmenté pour atteindre 34,6 M$, comparativement à 4,8 M$ au 31 mars 2018.

Ken d’Entremont, chef de la direction de Medexus, a déclaré : « Le troisième trimestre a été une période de transformation importante pour notre société et nous sommes maintenant bien positionnés en tant que société pharmaceutique spécialisée nord-américaine, chef de file de l’industrie avec un portefeuille de produits diversifié. Cette transformation a eu pour résultat une multiplication par six des revenus, reflétant à la fois la fusion de Pediapharm Inc. avec Medexus Inc. et Medac Pharma, Inc., ainsi que la forte croissance interne de la majeure partie du portefeuille de produits, parallèlement à une multiplication par cinq tout aussi impressionnante de l’EBITDA ajusté, qui atteint 2,2 M$. L’intégration progresse comme prévu et nous commençons tout juste à observer les synergies de la fusion, ce qui devrait contribuer à améliorer la rentabilité à l’avenir. Nous avons également 28,9 M$ de trésorerie et d’équivalents de trésorerie, un excédent en fonds de roulement d’environ 34,6 M$ et des capitaux propres de 57,2 M$ ».

« Dans le segment ciblé de la polyarthrite rhumatoïde, les activités au Canada et aux États-Unis ont connu une forte croissance interne. Avec le remboursement public maintenant en vigueur au Canada, Metoject, une seringue préremplie de méthotrexate indiquée pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du psoriasis, a enregistré une augmentation de ses ventes de 274 % par rapport à la même période de l’année dernière. Rasuvo, le produit phare aux États-Unis, est un auto-injecteur de méthotrexate à dose unique, sous-cutanée, administré une fois par semaine, indiqué pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, du psoriasis et de l’arthrite juvénile idiopathique (AJI). Ce produit a vu ses ventes d’une année à l’autre augmenter de façon robuste, d’un taux de 14 %. Les gains de Rasuvo sont le résultat de l’excellente acceptation de la part des payeurs, des prescripteurs et des patients, et notre croissance nous a permis de devenir un chef de file incontesté du marché des auto-injecteurs de méthotrexate. Nous nous attendons à ce que cette croissance se poursuive puisque les prescripteurs adoptent la forme de méthotrexate la plus efficace et la plus pratique pour leurs patients. À cette fin, nous prévoyons de lancer d’autres produits de méthotrexate pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies auto-immunes reposant sur des méthodes d’administration uniques. Le processus d’enregistrement de l’un de ces produits prend plus de temps que prévu. Dans l’intervalle, nous explorons d’autres produits de prochaine génération et avons lancé des travaux sur un produit destiné à mieux répondre aux besoins des patients actuellement traités au méthotrexate par voie orale. »

« Parmi les activités axées sur la pédiatrie et les allergies de la Société, les récents lancements de produits incluent RupalLMC, OtixalMC et CuvposaMC. Chacun de ces produits a généré une forte croissance une forte croissance d’année en année, l’augmentation de 89,5 % de Rupall étant due au fait que les médecins font passer à ce produit les patients qui auparavant prenaient soit des antihistaminiques soit des produits en vente libre. Otixal, un produit vendu sur ordonnance pour le traitement de l’otite moyenne aiguë avec tubes de tympanostomie chez les patients pédiatriques, avait été lancé en mai 2017 et a connu une croissance de 187 % d’une année à l’autre ce trimestre. Enfin, le lancement en avril 2018 de CuvposaMC, indiqué pour la sialorrhée chez les patients âgés de 3 à 18 ans atteints de troubles neurologiques tels que la paralysie cérébrale, a été très bien accueilli par la communauté médicale et les patients, car il répond à des besoin médicaux non satisfaits de ces derniers. »

« En matière d’offres de nouveaux produits supplémentaires, nous avons lancé deux initiatives importantes au cours du trimestre. La première concernait notre stratégie visant à remédier à la pénurie chronique de triamcinolone hexacétinide (TH) au Canada, un traitement de pointe de l’AJI. Pour répondre à ce besoin, Medexus a obtenu une licence et une autorisation, et a lancé son propre produit TH en octobre 2018. Nous pensons que nous sommes maintenant bien placés pour nous assurer que les enfants atteints d’AIJ et les cliniciens qui les soignent disposent d’une source fiable pour un produit qui constitue un élément clé de la gestion de leur maladie. La deuxième initiative concernait le lancement de GliolanMD, un médicament administré par voie orale utilisé pour la visualisation de certaines tumeurs cérébrales. Au cours du trimestre, Santé Canada, par l’entremise du Programme d’accès spécial, a autorisé la Société à distribuer ce produit au Canada. »

« Dans la très courte période qui s’est écoulée depuis la fusion des activités, notre équipe a accompli des progrès considérables en affinant et en accélérant notre stratégie de vente. En ce qui concerne l’avenir, nous nous concentrons sur une forte croissance interne, que l’on associe à l’obtention de licences ou à l’acquisition de produits supplémentaires pour lesquels nous pouvons tirer parti de notre force de vente et de notre infrastructure nord-américaines. Cette stratégie comprend une évaluation du portefeuille de medac GmbH, où nous bénéficions d’un premier droit de refus sur les produits actuels de leur portefeuille. Plusieurs de ces produits représentent des perspectives commerciales potentiellement importantes en Amérique du Nord et nous évaluons actuellement l’octroi de licences à certains de ces médicaments. Dans l’ensemble, nous pensons avoir créé une plateforme commerciale hautement évolutive qui nous offrira un potentiel de bénéfice supplémentaire considérable à mesure que nous continuons d’accroître nos revenus, tirons parti de notre force de vente nord-américaine pour tous nos produits, réalisons les synergies des entités fusionnées et maintenons une discipline financière stricte. Nous apprécions l’engagement et la passion de tous nos employés, ainsi que le fort soutien de nos actionnaires pendant cette période stimulante. Nous sommes impatients de fournir d’autres mises à jour sur nos progrès au cours des semaines et des mois à venir. »

Résultats financiers
Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2018, les revenus totaux ont atteint 14 421 084 $, par rapport à 2 356 782 $ pour le trimestre terminé le 31 décembre 2017. La marge brute pour le trimestre terminé le 31 décembre 2018 a augmenté de 657 % pour atteindre 8,9 millions de dollars, ou 61,9 % des ventes, comparativement à 1,2 million de dollars, ou 50,0 % des ventes, pour la même période de l’exercice précédent. La perte d’exploitation pour le trimestre terminé le 31 décembre 2018 s’est élevée à 77 871 $ comparativement à 716 585 $ pour le trimestre terminé le 31 décembre 2017. Des dépenses supplémentaires de 927 889 $ ont été engagées au titre des acquisitions de Medac Pharma, Inc. et de Medexus Inc. (« les Acquisitions ») et de la mobilisation de capitaux d’octobre 2018 (« l’Offre »). De plus, l’amortissement additionnel lié aux deux acquisitions susmentionnées a eu un impact négatif de 986 811 $. En excluant les frais liés aux transactions et tous les amortissements inclus dans le coût des produits vendus, le résultat aurait été un bénéfice d’exploitation d’environ 1,9 million de dollars. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessous, pour le trimestre terminé le 31 décembre 2018 était de 2 191 272 $, comparativement à une perte de (582 381 $) pour le trimestre terminé le 31 décembre 2017. L’amélioration est principalement due aux Acquisitions, ainsi qu’à l’augmentation du bénéfice brut résultant de l’augmentation des revenus de Pediapharm avant la transaction.

Pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2018, le total des revenus a atteint 21 119 426 $ comparativement à 7 905 728 $ pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2017, soit une augmentation de 13 213 698 $. La marge brute pour les neuf mois se terminant le 31 décembre 2018 s’est établie à 12,5 M$, ou 59,3 % des ventes, comparativement à 4,2 M$, ou 52,9 % des ventes pour la même période de l’exercice précédent. La perte d’exploitation pour les neuf mois terminés le 31 décembre 2018 s’est élevée à 3 814 138 $, comparativement à 1 606 522 $ pour les neuf mois terminés le 31 décembre 2017. Des dépenses de 4 548 795 $ ont été engagées au titre des Acquisitions et de l’Offre. De plus, l’amortissement additionnel lié aux Acquisitions susmentionnées a eu un impact négatif de 986 811 $. En excluant les frais liés aux transactions et tous les amortissements inclus dans le coût des produits vendus, le résultat aurait été un bénéfice d’exploitation d’environ 1,9 million de dollars. Le BAIIA ajusté pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2018 était de 2 370 859 $ comparativement à (1 191 899 $) pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2017. L’amélioration est principalement due aux Acquisitions, ainsi qu’à l’augmentation du bénéfice brut résultant de l’augmentation des revenus de Pediapharm avant la transaction.

Le BAIIA et le BAIIA ajusté sont des mesures financières autres que les NIIF. Le terme BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) n’a pas de signification normalisée en vertu des NIIF, par conséquent, on ne peut le comparer à d’autres mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Ces mesures sont plutôt présentées comme information additionnelle aux mesures des NIIF en permettant de mieux comprendre les activités d’exploitation du point de vue de la direction. Pediapharm définit le terme BAIIA ajusté comme étant des bénéfices avant les frais financiers, les dépenses d’intérêts, les impôts, les revenus d’intérêts, l’amortissement de l’immobilisation et de l’équipement, l’amortissement d’actif incorporel, la charge liée aux rémunérations en actions, les revenus provenant de vente d’actif et la perte de valeur des actifs incorporels ainsi que les frais liés aux Acquisitions et à l’Offre. Pediapharm considère le BAIIA ajusté comme une mesure clé dans l’évaluation du rendement de l’entreprise et considère le BAIIA ajusté comme une mesure importante du rendement opérationnel et du flux de trésorerie, procurant des renseignements pratiques aux investisseurs et aux analystes. Voir « Mesures autres que les NIIF » ci-dessous.

Détails sur la conférence téléphonique
La conférence téléphonique sera accessible au numéro sans frais 866-682-6100 pour les participants canadiens et américains, au +1 862-298-0702 pour les participants internationaux, ou à la section Événements de l’onglet Investisseurs du site Web de la Société : https://www.medexusinc.com/fr/evenements.

Une rediffusion sur le Web sera accessible à la section Événements de l’onglet Investisseurs du site Web de la Société (https://www.medexusinc.com/fr/evenements) jusqu’au 25 mai 2019. Une rediffusion téléphonique de la conférence sera accessible pendant environ une heure après la conférence, jusqu’au 4 mars 2019, au 877-481-4010 pour les appelants canadiens et américains, ou au +1 919-882-2331 pour les appelants internationaux. Les appelants doivent entrer l’identificateur de la conférence : 43906.

À propos de Medexus
Medexus est une société pharmaceutique spécialisée, chef de file de l’industrie, qui est dotée d’une solide plateforme commerciale en Amérique du Nord. La vision de la société est de fournir les meilleurs produits de soins de santé aux professionnels de l’industrie et aux patients tout en respectant ses valeurs fondamentales, soit : qualité, innovation, service à la clientèle et collaboration. Medexus se concentre sur les domaines thérapeutiques des maladies auto-immunes et la pédiatrie. Ses produits phares sont Rasuvo et Metoject, une formulation unique de méthotrexate (stylo injecteur et seringue préremplie) pour traiter la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies auto-immunes; ainsi que le Rupall, un médicament novateur contre les allergies au mode d’action sans pareil.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Ken d’Entremont, chef de la direction
Medexus Pharmaceuticals Inc.
Téléphone : 905 676-0003
Courriel : ken.dentremont@medexus.com

Roland Boivin, chef de la direction financière
Medexus Pharmaceuticals Inc.
Téléphone : 514 762-2626, poste202
Courriel : roland.boivin@medexus.com

Relations avec les investisseurs (États-Unis) :
Crescendo Communications, LLC
Téléphone : +1 212 671-1020
Courriel : mdp@crescendo-ir.com

Relations avec les investisseurs (Canada) :
Frank Candido
Direct Financial Strategies and Communication Inc.
Téléphone : 514 969-5530
Courriel : frank.candido@medexus.com

TSX Venture Exchange et son fournisseur de services réglementaires (tel que défini dans les politiques de TSX Venture Exchange) n’acceptent aucune responsabilité concernant la qualité ni l’exactitude de ce communiqué de presse.

AVIS AUX LECTEURS
Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des déclarations dites prospectives en vertu des lois applicables sur les titres. Les déclarations prospectives comprennent, sans s’y limiter, les déclarations concernant les activités commerciales et les résultats futurs attendus, notamment en ce qui concerne la rentabilité et les résultats financiers futurs. Toutes les déclarations autres que des faits historiques, qui portent sur des activités, des événements ou des développements futurs prévus ou anticipés par la société sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives peuvent souvent être reconnues par l’utilisation des mots « peut », « pourrait », « devrait », « continuera », « prévoit », « anticipe », « estime », « croit », « compte », « planifie » ou « projette », ou la version négative de ces mots, ou des variantes de ces mots, ou encore par des termes comparables. Les déclarations prospectives posent plusieurs risques et incertitudes, dont une bonne partie est en dehors du contrôle ou du pouvoir de prédiction de la Société, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de Pediapharm diffèrent de façon considérable de ceux qui sont mentionnés dans des déclarations prospectives. Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent de façon considérable des attentes actuelles incluent le risque que l’intégration des opérations de la Société, de Medac Pharma, Inc. et de Medexus Inc. échoue, l’inaptitude de la Société de commercialiser les produits du portefeuille de medac GmbH ou de tirer parti des possibilités potentielles ainsi présentées, ainsi que d’autres risques applicables à la Société divulgués dans le dossier de déclarations publiques auprès des autorités pertinentes de réglementation sur les titres de la Société. La société estime que les attentes et les présomptions sur lesquelles les déclarations prospectives sont basées sont raisonnables, mais avise les lecteurs de ne pas s’y fier indûment parce que la société n’offre aucune garantie que tout objet de déclarations prospectives se réalisera. Puisque les déclarations prospectives portent sur des événements et des conditions à venir, elles posent par le fait même des risques et des incertitudes. Les résultats, le rendement et les réalisations réels de la société pourraient différer considérablement de ceux qui sont mentionnés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives, et en conséquence, aucune garantie ne peut être offerte quant à la réalisation des événements exprimés dans les déclarations prospectives ni au bénéfice que la société en tirera si lesdits événements se réalisaient. La direction a inclus le résumé ci-dessus des présomptions et des risques reliés aux déclarations prospectives de ce communiqué de presse afin d’offrir aux porteurs de titres une perspective plus complète concernant les opérations à venir de la Société; ces renseignements pourraient ne pas convenir à toute autre fin. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux déclarations prospectives. La liste de facteurs susmentionnée n’est pas complète. D’autres renseignements sur ces facteurs et sur d’autres facteurs pouvant affecter les opérations et les résultats financiers de la Société sont présentés dans les rapports déposés auprès des autorités applicables de réglementation sur les titres, et sont présentés sur le site Web de SEDAR (www.sedar.com). Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse sont faites à la même date que la date de publication de ce communiqué de presse, et la Société n’assume aucune obligation de mettre publiquement à jour lesdites déclarations prospectives afin de tenir compte de nouveaux renseignements ou des événements ultérieurs, à moins d’être tenue de le faire en vertu de la loi applicable sur les titres.

Mesures autres que les NIIF
Le présent communiqué de presse utilise l’expression « BAIIA ajusté », qui indique une mesure financière autre que les NIIF, qui n’a pas de signification normalisée en vertu des NIIF; par conséquent, on ne peut pas le comparer à d’autres mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Ces mesures sont plutôt présentées comme information additionnelle aux mesures des NIIF en permettant de mieux comprendre les activités d’exploitation du point de vue de la direction. Pediapharm définit le terme BAIIA ajusté comme étant des bénéfices avant les frais financiers, les dépenses d’intérêts, les impôts, les revenus d’intérêts, l’amortissement de l’immobilisation et de l’équipement, l’amortissement d’actif incorporel, la charge liée aux rémunérations en actions, les revenus provenant de vente d’actif et la perte de valeur des actifs incorporels ainsi que les frais liés à l’Acquisition et à l’Offre. Pediapharm considère le BAIIA ajusté comme une mesure clé dans l’évaluation du rendement de l’entreprise et considère le BAIIA ajusté comme une mesure importante du rendement opérationnel et du flux de trésorerie, procurant des renseignements pratiques aux investisseurs et aux analystes. Les mesures autres que les NIIF présentées ne sont pas censées représenter les trésoreries provenant des activités d’exploitation, du résultat net ou d’autres mesures de la performance financière calculés conformément aux NIIF. Des informations supplémentaires sur l’utilisation de cette mesure autre que les NIIF, y compris le rapprochement de la perte nette et du BAIIA ajusté, figurent dans notre rapport de gestion pour la période terminée le 31 décembre 2018, disponible sur le site Web de SEDAR (www.sedar.com).